Quels sont les différents types de maki ?

Publié le : 03 août 20214 mins de lecture

Chaque jour, les restaurateurs recherchent de nouveaux mets délicieux à offrir aux clients. Parmi les fruits de ces recherches, on a le maki, un petit plat rare et très apprécié dans les grands restaurants de spécialité japonaise. Partez à la découverte de toutes les variétés de ce délicieux plat.

Le maki, c’est quoi ?

Maki est l’abréviation de makizushi, qui signifie littéralement sushi en rouleau. Il s’agit d’une déclinaison du sushi. Chez le restaurant Côté Sushi à Versailles, vous trouverez ce petit rouleau de riz vinaigré enveloppé dans une feuille d’algue marine appelée nori. Cette feuille protège le riz pour qu’il ne soit pas desséché et pour qu’on puisse le conserver plus longtemps. Le riz est garni avec des ingrédients tels que l’œuf, le poisson, les légumes, etc. Le maki se consomme généralement avec une soupe miso. C’est au moment de la dégustation que l’on coupe le long rouleau de maki. Ce plat est très répandu, on le trouve presque partout dans le monde.

Quels sont les différents types de Maki ?

Le maki se décline en de nombreuses variétés. Leurs caractéristiques permettent de les distinguer. Premièrement, c’est par la forme qu’on les distingue : le temaki est en cornet, le maki est arrondi. C’est le temaki qui contient beaucoup plus d’ingrédients. Autre caractéristique : le plus important pour le maki, c’est la dimension des rouleaux. Il en existe trois. On a le hosomaki, c’est le plus fin avec 2 cm de diamètre et un seul ingrédient. Puis le nakamaki avec un diamètre d’environ 3 cm et des ingrédients plus généreux. Et enfin le futomaki qui est le plus gros : ce dernier a un diamètre supérieur à 4 cm et est garni avec de nombreux ingrédients. Souvent, pour attirer les clients, beaucoup de restaurants proposent des futomaki dessinés.

Comment préparer un maki ?

Pour réaliser un maki goûteux, il existe des étapes-clés à respecter. Il vous faut du riz pour sushi avec tous les ingrédients nécessaires. Pour éviter que le riz se colle, un linge humide doit être à portée de main. Sur une feuille de nori, disposez le riz en fines couches. C’est la face brillante de la feuille qui doit rester à l’extérieur. Ensuite, déposez le riz sur la feuille et étalez tous les ingrédients de votre choix. Roulez l’ensemble à l’aide d’une natte à sushi. Prenez garde à ne pas écraser le rouleau. Pour avoir un rouleau bien uniforme, pressez le rouleau plus fort jusque sur les extrémités pour qu’il se tienne pendant le découpage. Pour avoir des petits rouleaux uniformes, utilisez un couteau très tranchant.

Plan du site